Luminothérapie

Nous savons aujourd'hui que la lumière agit en tant que temporisateur pour de nombreux processus de notre corps. La clarté de la lumière du jour parvient, par l'íntermédiaire de l'oeil et du nerf optique sous forme de pulsations électriques, jusqu'à l' " horloge interne " de notre cerveau, le Nucleus suprachiasmaticus, SCN (Noyau cellulaire dans le cerveau). 

Le SCN utilise les informations clair/sombre et provoque auprès d'autres structures du cerveau la répartition rythmique de substances chimiques porteuses de messages. Ainsi sont transmises d'une part l'hormone du sommeil, la mélatonine, et d'autre part, les neurotransmetteurs, sérotonine et la noradrénaline, " responsables " de la bonne humeur.

La Mélatonine, qui provoque l'endormissement, est produite lorsque qu'il fait sombre; par contre dès que l'intensité lumineuse est suffisante sa production est stoppée.

Montrer 1 à 6 (sur un total de 6 Produits)